02 avril 2011

Encore un petit effort la blogosphère


Presque 7 ans qu’existe ce blog et près de dix années que je bataille pour la reconnaissance du vote blanc, Je sens que nous sommes désormais à un tournant qui me parait incroyable, et cela même si le lendemain est incertain. Cependant, rarement je n'ai vu tel soutiens, tel echo. Je vois que je ne suis plus seul, et qu'il y a autant de paroles en faveur que de citoyens aux inspirations différentes. Mais il y en a t'il encore assez ?
Sommes-nous assez nombreux ?

Est-ce qu'il suffit d'avoir eu besoin du vote blanc une fois dans sa vie, pour comprendre son utilité ?

Il y a dans la comptabilisation des bulletins blancs un réel désir que tous les électeurs puissent influer sur le destin de la Nation, sur le destin de notre démocratie. Je crois que cette valeur est partagé bien au-delà de la reconnaissance du vote blanc.

Si nous voulons que nos élus aient une réelle légitimité, si nous voulons que les campagnes électorales ne soit plus des opérations de marketing, si nous mettons le respect des individus et la libertés d'expression au plus haut de notre morale, alors c'est le plus grand nombre qui devra être convaincu, bien au delà des abstentionnistes, bien au-delà des voteurs blancs ponctuels.

AGISSONS !!
Il s'agit d'une profonde révolution démocratique, douce et sans violence, évolution dirait Stéphane Guyot avec lequel je partage cette même bataille. Quoiqu'il en soit il nous faut être nombreux à batailler, chacun de son coté ou dans un parti politique. Envoyons des lettres à nos députés, conseillers généraux, Sénateurs, Ministres, Maires. Apostrophons-les dans les marché, et dans nos viles et nos villages. Posons leur la question d'un vote blanc qui soit un garde-fou démocratique. La possibilité ultime de ne pas refuser l'élection alors que ce sont simplement les candidats qui ne nous conviennent pas.

Tout sera bon : des vidéos , des mails , des lettres, des affiches, des expositions , des débats, des conférence, des discussions, des conversations , ... Tout sera bon si cela se fait dans le respect de l'autre. Soyons créatifs, je relaierais ceux qui me font part de leurs réalisations, et nous utiliserons les outils à notre dispositions.

Bravo aux argumentations de :

De tout de Rien surtout de rien d'ailleurs ( et merci pour le lien ;) )
Des pas perdus auquel j'ai répondu ici
et Mon Avis t'intéresse "que même ce mec là mériterait qu'on lui écrive une ode à sa gloire !" qui m'ont fait réaliser que désormais on pouvait peut être commencer à finasser sur la manière d'appliquer la reconnaissance du vote blanc , car la paëlla c'est pas la même chose que le couscous ... ah il faut aller lire pour comprendre :P

Un peu hors de ce cercle :
Il faut noter la tristesse de Koztoujours, dont je salue la richesse et la diversité des commentaires.

J'ai envie de dire à Alter-Ouéb qu'il ne prêche plus dans le désert, je crois vraiment que le vote blanc est une des solutions, pas LA solution ( ça n'existe pas d'ailleurs ), mais un des moyens de changer les choses. Simplement parce que le corps électoral a aussi le droit de représenter ceux qui ne trouve pas satisfaction. C'est une question de salubrité démocratique.

Voilà, puisqu'il y avait une chaine je re-balance la patate chaude à mon tour :

1 commentaire:

  1. ben il eût été plus que cavalier de ne pas vous citer à ce sujet :)

    RépondreSupprimer

Messages les plus consultés